AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 10. L'Ennemi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maitre Sephiros
Maitre du Conseil
Maitre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 7792
Age : 31
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: 10. L'Ennemi   Mer 6 Déc - 19:59

Dans un système solaire éloigné de Zanarkand sur une planète appelée Mustafar se trouve une base, une base secrète. Elle est surmontée d’une très haute tour qui surplombe toute la base. Au sommet de cette tour, se trouve une grande pièce, repère d’un puissant Seigneur Sith. Au centre de la pièce, on peut voir un grand bureau et derrière ce bureau, une grande baie vitrée laisse apparaître le paysage de la planète, sur laquelle coule des rivières de lave.
La salle était très peu éclairée et la déco était assez sobre, elle était d’ailleurs quasi inexistante. Il y avait juste à droite du bureau une grande plante qui paraissait vivante. Deux gardes se trouvés de part et d’autre de la porte d’entrée. Ils étaient habillés en noir de la tête aux pieds. A leur ceinture, de l’un d’eux, on voyait dépasser un sabre laser.

Un homme caché sous une cagoule était assis dans un fauteuil derrière le bureau. Il lança un gros morceau de viande au dessus de la plante que l’attrapa au vol dans un claquement sonore : c’était une horrible plante carnivore. L’homme assis prit la parole :
- Professeur Myu comment avancent les armures mobiles ? dit-il d’une voix roque et dure.
- Cela avance Mon Seigneur, nous sommes en train d’installer le système Zéro sur les armures mobiles. Elles seront prêtes d’ici une semaine, répondit un petit homme à droite de l’homme masqué.
- Parfait. Général Vidious !!
- Vous m’avez appelé Seigneur Ark ?
- Oui, je voulais vous dire …

Mais à ce moment là, un événement vint perturber le Seigneur Ark. Un homme venait de se téléporter devant lui. Myu s’écarta pour laisser passer le nouveau venu.
- Bonjours Commender, commença le Seigneur d’une voix étrangement douce. Je suis content que vous veniez me rendre une petite visite.
- Seigneur !! dit Commender d’une petite voix apeurée. Je…je…
- Vous m’avez beaucoup déçu, je ne sais pas trop quoi vous dire.
- J’ai été trahi, ce n’est pas de ma faute, dit Commender de plus en plus effrayé.
- Je sais, je sais. La seule erreur que vous avez commise est de vous être laissé trahir. C’est pour ça que je vous ai téléporté ici. Vous ne méritez pas d’aller aux Ruines d’Oméga.
- Merci Seigneur, merci beaucoup, dit Commender soulagé. Je ne vous décevrais plus.
- Ca c’est sur, dit le Seigneur Ark en riant.
- Que…commença Commender.

Ark leva sa main et Commender commença à se tordre de douleur sur le sol tout en poussant des hurlements déchirant. Il ne comprenait pas ce qui se passait.
- Qu’est ce qu’il m’arrive ? demanda Commender, le sang lui coulant de yeux et des oreilles.
- Ce n’est rien d’important, dit Ark tout en riant aux éclats. Mais vous le savez Commender. Je ne supporte pas l’échec. Et après tout, ceci est mieux que d’être envoyé dans les ruines d’Oméga. En ce moment même, votre sang est en train de bouillir. Bientôt, vos organes vont exploser et vous mourrez dans environ quinze minutes. Ce n’est pas si terrible que ça.

Pendant dix minutes, Commender se tordit de douleur sur le sol. Il ne cessait de supplier le Seigneur Ark de lui épargner la vie, mais Ark ne répondait pas. Il prenait beaucoup de plaisir à voir souffrir ce bon à rien. Après avoir subit d’atroces souffrances, Commender mourut.
- Et bien ? C’est déjà fini ? Il n’a même pas tenu dix minutes, je ne le regretterais pas.

Sur ces mots, le Seigneur Ark leva la main et le corps sans vie de Commender s’embrasa. Il ne resta même pas les cendres. Ark resta un moment sans parler. Il savourait ce qui venait de se passer. Enfin, il reprit la parole :
- Bien. Où en étions-nous ?
- Vous vouliez me dire quelque chose Seigneur, dit le général Vidious d’une voix un peu tremblante.
- Ha oui. L’opération commencera comme prévu à la finale de blitzball, dit Ark.
- Bien seigneur, je mets tout en place. Nous serons prêts à temps.
- On dirait que tout se passe comme prévu mon seigneur, remarqua le professeur Myu.

Bien que son visage fût caché par sa capuche, on pouvait tout de même voir un léger sourire se dessiner sur le visage du Seigneur Ark. Il se leva, et se mit à avancer vers la grande baie vitrée qui dominait toute la planète. Il prit enfin la parole :
- Gardes !! Dites au Maître des Wraiths que je veux le voir tout de suite. C’est important.
- Oui seigneur, répondirent les gardes en même temps.
- Professeur, reprit le Seigneur Ark. Vous avez du travail je crois ?
- Heu oui. J’y vais de ce pas, répondit précipitamment le professeur Myu en sortant du bureau presque en courant.

Quelques minutes plus tard, un Wraith entra dans la pièce escortée par les deux gardes. Il était grand et avait l’air menaçant, mais Ark ne cilla pas malgré le retard meurtrier que le Wraith lui jeta.
- De quel droit m’appelez-vous comme un de vos vulgaires hommes de main, dit le Wraith d’un ton menaçant.
- Je vous en pris Général Tria, calmez vous, dit Ark. J’ai à vous parler au sujet de l’opération.
- Je vous écoute.
- L’opération se déroulera comme prévu. Vous enverrez toute votre armée en 1ère rafale, et nous arriverons une heure après.
- Mon armée aura déjà tout détruit, dit Tria en ricanant. Si leurs alliés n’étaient pas arrivés la dernière fois, nous aurions pu détruire leur flotte.
- Ne soyez pas aussi prétentieux. Si c’était vraiment le cas, vous n’auriez pas besoin de nous. Et sachez que vous n’avez affronté qu’une toute petite partie de leur flotte.
- Bien, se résigna le Wraith. Dans ce cas, je vais sur mon vaisseau mère pour préparer l’attaque.

A peine eut-il fini sa phrase, qu’il quitta le bureau d’Ark pour retourner à ses occupations.
- Il ne se doute de rien. Ce n’est vraiment qu’une sous espèce, dit Myu qui venait de revenir.
- Qu’est ce qui n’est pas une sous espèce pour vous professeur Myu ?
- Mais vous mon seigneur.


Pendant ce temps, sur Zanarkand, tout le monde se préparait pour la finale de la coupe intergalactiques de Blitz Ball.
- Non, ça non. Ca ne me plait pas du tout, dit Arguei.
- Mais Maître Arguei, le rose c’est tendance c’est pour ça que la tribune du conseil doit être en rose, répondit le décorateur qui conseillait sur les décorations pour les festivités.
- Tu vas voir ce que je vais mettre en rose, dit Arguei qui commençait à s’énerver.

Un homme arriva et s’adressa à Arguei :
- Arguei, Arguei. Calme-toi.

C’était un homme vêtu de vêtements d’un blanc brillant. Il n’était pas très vieux, mais sur son visage, l’expérience et la sagesse se voyaient très bien, et il avait les cheveux et la barbe blanche.
- Maître Gaïa !!!! Vous avez pu venir. Quelle bonne surprise, dit Arguei.
- je t’ai appris la patience je crois, repris Gaïa sur un ton de reproche. Tu me diras, ça remonte à pas mal de temps, quand tu étais mon apprenti.
- Ca fait plaisir de vous voir, dit Arguei peu gêné.

Puis, s’adressant au décorateur :
- Vous pouvez nous laisser mais pas de rose.
- Ignare. Il ne comprend rien à l’art de la déco, dit il en partant d’une voix assez forte pour que tout le monde entende.
- Cela faisait longtemps Maître, repris Arguei faisant mine de ne pas avoir entendu.
- Très longtemps, en effet. On ne c’est pas vu depuis que tu as eu ton diplôme.
- Je sui désolé, dit Arguei s’excusant. Vous savez le CID a connu beaucoup de périodes dures, surtout avec les Wraiths. Mais récemment, on leur a infligé une défaite mémorable grâce à nos alliés, et avant le CID, quand Séphi était encore là, on passait tout notre temps à bourlinguer à droite à gauche…

Gaia avança en direction du balcon et contempla la grande cité du CID. Puis, il prit la parole :
- Je t’ai toujours appris à rester sur tes gardes. C’est quand l’ennemi est blessé qu’on ne peut pas prévoir ses réactions. De plus, une force plus puissante se cache derrière tout ça.

Tout en s’approchant à son tour du balcon, Arguei répondit :
- Vous savez quelque chose au sujet du Sith que nous avons trouvé dans le vaisseau Wraith ?
- Bien sur que non, sinon je te le dirais.
- Ce n’est pas grave. Je voudrais vous parler de quelque chose d’étrange qui c’est passé quand je poursuivais le traître.
- Vas y, je t’écoute, dit Gaïa d’un ton intéressé.
- Ben voilà, je me suis lancé à la poursuite du traître alors qu’il cherchait à s’enfuir, mais il allait trop vite pour moi. Mais tout à coup, je me suis retrouvé devant lui, et sur le coup, je n’ai rien compris, mais heureusement, il ne s’est pas rendu compte de mon étonnement et j’ai réussi à le maîtriser. Et quelques minutes plus tard, alors qu’il essaya de me tuer, je me suis retrouvé derrière lui, sans même le vouloir.

Gaïa réfléchit un petit moment, puis pris la parole :
- J’ai déjà entendu parler de ce pouvoir, mais cela fait très longtemps. Je ne connais pas trop ce pouvoir, mais je te connais assez pour savoir que tu le maîtriseras, et si ce que je pense est vrai, tu dois sans le savoir renfermer un puissant pouvoir en toi. Je pourrais t’aider à maîtriser ton pouvoir de téléportation, et je le ferais dès la fin des festivités si tu le souhaites. J’en profiterais pour t’apprendre à contrôler les autres pouvoirs cachés que tu as en toi.
- Merci Maître, j’accepte volontiers votre aide. Pour en revenir aux festivités, ne croyez pas que nous ne sommes plus sur nos gardes. Mais je peux bien accorder à ce peuple et à son armée un peu de répit ? dit Arguei en contemplant sa Cité. Ca fait si longtemps que cette guerre dure. Les CID méritent ce repos.
- Je n’en doute pas Arguei, mais tout ce que j’espère c’est que ce repos ne sera pas un repos éternel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sephiros30.skyblog.com
 
10. L'Ennemi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Son propre ennemi...
» Redemption of a mage, 4ème pack du Cycle Ennemi
» [DA] DBZ l'ennemi qui a le plus de charisme ?
» Le Cycle de l'Ennemi • Soleil Sanglant (Paquet de Bataille 6) | The Ennemy Cycle • Bleeding Sun (Battle Pack 6)
» Infiltration du territoire ennemi [PV Ike, Bow, AM]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du CID :: ~~ Zanarkand ~~ :: L'histoire du CID :: Le CID :: Saison 1-
Sauter vers: