AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 9. Le traître

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maitre Arguei
Maitre du Conseil
Maitre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 22574
Age : 30
Date d'inscription : 10/06/2006

Feuille de personnage

Nom: Vincent Valentine

Jauge de vie:
45/60  (45/60)

Jauge de force:
2/10  (2/10)

MessageSujet: 9. Le traître   Jeu 30 Nov - 23:25

Les CID arrivèrent à Zanarkand deux jours après leur grande victoire. Leurs vaisseaux ainsi que ceux de l’UNSC restèrent en orbite pendant qu’une partie de l’équipage s’attachait à réparer les dégâts les plus importants. Le reste de l’équipe fut téléporté au bout de l’avenue Séphiros. Quand ils arrivèrent, un spectacle étonnant les laissa sans voix : une foule, qui devait regrouper l’ensemble du peuple de Zanarkand, les attendait et avaient poussaient des cris de joie à leur arrivée, les acclamant comme des héros. Ce spectacle empli de fierté les survivants. Xhéma, Thrawn et Akhenatania prirent la tête du cortège. Pendant toute la traversée pour rejoindre la place centrale, ils furent salués par tout le peuple, les vieux comme les enfants. On jetait des pétales de fleur sur leur passage et la musique qui accompagnait le cortège reflétait bien la joie des personnes regroupées sur l’avenue.
Dès que les agents du CID furent arrivés sur la place centrale, la musique changea et l’hymne du CID se fit entendre. Arrivés au centre, ils s’arrêtèrent. Une grande estrade avait été installée, et six personnes les attendaient : les cinq autres membres du Conseil du CID et Commender. Commender s’avança pour souhaiter la bienvenue aux héros, mais il ne put s’empêcher de faire un mouvement de recul voyant l’expression des Maîtres à la tête du défilé. Xhéma pris alors la parole :
- Que ce passe-t-il Commender ? Surpris de nous revoir vivant ?
- Non, non bien sur que non. Je suis ému c’est tout.

La conversation était tendue, et tout le monde s’en rendit compte et se tu. Arguei se leva et se rapprocha pour mieux se rendre compte de ce qui se passait. Mais au même moment, Commender parti en courant bousculant la foule sur son passage. Le Second de Thrawn se plaça devant lui pour lui couper la route. Mais avant qu’il ait eu le temps de réagir, Commender sortit son blaster et le tua d’un tir précis entre les deux yeux avant de reprendre la fuite, poursuivit par des agents du CID. Il n’eut aucun mal à laisser ses poursuivants loin derrière, mais il continua cependant sa course folle, jouant des coudes pour se frayer un passage au milieu de la foule qui ne comprenait pas ce qui se passait. Commender commença à espérer qu’il se sortirait de là vivant, et il essaya de trouver une excuse qu’il pourrait dire quand il serait face à son Maitre, jusqu'au moment où Arguei apparut comme par magie devant lui.
- Comment as-tu fait ça ? demanda Commender sans comprendre.
- Ca ? répondit Arguei. Ca, c’est le vrai pouvoir de la Force. Mais je ne pense pas que tu saches de quoi je parle, n’est ce pas ?

Commender regarda Arguei avec effarement faisant un pas en arrière. Comment avait-il pu savoir ? Qui avait bien pu lui révéler la vérité sur son identité ? Il prit alors la parole :
- Je ne …
- Sort ton sabre et bat toi, répliqua Arguei.

Les CID qui étaient rassemblés autour d’eux pour voir se qui se passait reculèrent pour ne pas être blessé par le combat. Commender sortit alors son sabre, mais la lame tremblait dans les mains de celui-ci qui ne paraissait pas enchanté le moins du monde de se battre contre Arguei. Arguei sortit lui aussi son sabre et le fit siffler au dessus de sa tête. Les lasers des lames s’entrechoquèrent, et Commender lâcha son sabre, tombant à genoux, ne sachant plus où il en était. Arguei prit alors la parole :
- Tu n’es même pas un Jedi, dit-il avec dégout.

Il tourna alors les talons et se dirigea d’un pas tranquille vers la place où l’attendaient les autres. Mais il s’arrêta quelques pas plus loin lorsqu’il croisa Revan et quelques agents du CID qui arrivaient essoufflés d’avoir tant couru pour rattraper le traître.
- Mettez-le aux arrêts, dit alors Arguei d’un ton calme mais plein de rancœur.
- Bien Maitre, dit Revan.
- Au fait Revan …
- Oui ?
- Rappelez-moi de vous donner une promotion quand le Conseil se sera réuni et aura finit de discuter.
- Merci.

Entre temps, Commender avait reprit ses esprits. Il se releva, attrapa son sabre, et se jeta sur Arguei, la lame verte de l’arme brillant au dessus de la tête. La foule autour poussa un cri, qui fut suivis par celui de Revan :
- ATTENTION !!!!!!!!

Mais c’était trop tard, Commender était déjà sur Arguei. Le sabre du traître allait s’abattre sur le crâne du Maitre Jedi, mais sans que personne ne comprenne, l’épée transperça l’aire et alla se planter dans le sol, là où était Arguei une seconde avant. Commender resta bouche bé. Arguei réapparut alors derrière lui, et lui trancha son bras tenant encore le sabre. Commender tomba face contre terre, pleurant de douleur et tenant son bras ensanglanté et mutilé.
- Tu es tombé bien bas, dit alors Arguei en regardant le traître à ses pieds.

Puis, s’adressant à Revan :
- Emmenez moi ça, et surveillez le bien jusqu’à son jugement.

Arguei repris le chemin vers la place centrale. Arrivé là bas, il s’adressa alors à son peuple d’une voix forte et assurée :
- Cher CID. Ce jour est un grand jour marquant le retour de nos valeureux guerriers. Grâce à eux, et à nos alliés, nous avons gagné une grande victoire sur les Wraiths, mais ce n’est pas pour autant que nous devons baisser notre vigilance. Mais, afin de célébrer cette victoire, une grande fête qui se déroulera pendant une semaine sera organisée. Il y aura de nombreux événement, dont ce qui sera le plus attendu je pense, ……………………………… la coupe intergalactique de Blitz Ball !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

La nouvelle fut accompagnée par des hurlements de joies et tout le monde applaudit. Arguei se tourna alors vers le reste du Conseil :
- Il faut maintenant que le Conseil se réunisse. Akhenatania, veux-tu te joindre à nous ?
- Bien sur, répondit la jeune femme enchantée de l’invitation.

Le Conseil accompagné de la représentante de l’UNSC partie alors vers la tour centrale de la Cité de Zanarkand, tour qui représentait le centre du pouvoir du CID : Atlantis.
Ils y arrivèrent une demi-heure plus tard et s’installèrent dans la salle du Conseil. Thrawn commença alors à raconter tout ce qui s’était passé pendant les deux batailles, et la manière dont ils avaient pris le contrôle du vaisseau Wraith. Les autres le laissèrent parler, même si, quand Thrawn parla du Sith présent sur le vaisseau ennemi, quelques uns poussèrent des exclamations étonnées. Dès qu’il eu finit, Mick prit la parole :
- Tu es sur que c’était bien un Sith sur le vaisseau ?
- Sur et certain. Il n’était pas très puissant, mais je peux garantir que c’était un Sith, j’ai senti son pouvoir, répondit Thrawn.
- On devrait interroger le traître pour savoir ce qu’il sait, dit Marioz.

Sur ces mots, un garde sortit du Conseil et revint accompagné de Revan qui était attaché à Commender pour veiller à ce qu’il ne s’échappe pas.
- Merci Revan, dit alors Manchega.
- Je vous laisse Maîtres, dit alors Revan en se détachant.
- Non tu peux rester, nous aurons à parler avec toi après, répondit Arguei.

Puis, reprenant la parole :
- Commender, vous êtes ici pour répondre de votre crime de traîtrise envers le CID et de tentative d’assassinat envers un membre du Conseil.
- Je ne compte pas vous révéler quoi que ce soit, rétorqua Commender. Vous ne tirerez jamais rien de moi, sinon Mon Seigneur me tuerait.
- Nous savons que les Siths travaillent avec les Wraiths, et que tu as été envoyé par les Siths. Dit-nous tout ce que tu sais sur eux et nous serons clément, expliqua Thrawn.
- Vous ne saurez jamais rien jusqu’à ce que ça vous tombe dessus. Les Siths sont en marche, vous allez tous mourir. Hahahahahahahaha …
- Bien, si tu n’as rien à nous dire de plus, je propose que nous t’envoyions aux ruines d’Oméga. Votons, dit Arguei.

Un a un, tous les membres du Conseil votèrent en faveur de la proposition, et à chaque réponse, Commender s’enfonçait de plus en plus dans sa chaise. Mais avant que la sentence définitive soit proposée, Akhenatania prit la parole :
- Puis je vous demander quelque chose ?
- Bien sur, répondit Apocalypse.
- Qu’est ce que les Ruines d’Oméga ?
- Les ruines d’Oméga, commença Arguei, sont la prison du CID. Elles se trouvent sur une planète très éloignée de toute vie. On ne peut pas en sortir car la porte ne marche que dans un sens, et aucun vaisseau ne peut traverser l’atmosphère de la planète car il serait automatiquement détruit par les ondes qui l’a compose. C’est une défense naturelle imparable. C’est pourquoi, il n’y a pas de prison à proprement parler sur la planète, ni de gardes d’ailleurs. Les seules créatures vivantes sur cette planète sont des Chimères. Autant dire que personne ne peut en sortir que se soit vivant ou mort.
- Je vois, dit Akhenatania dans un frisson.

Il y eu un moment de silence. Le Conseil voulait laisser la pression monter pour faire céder Commender. Il prit enfin la parole :
- Je ne veux pas aller aux ruines d’Oméga, mais si je parle, il me tuera……………. Bon je vais …

Mais ils ne surent jamais ce qu’il allait faire. En effet, il disparut avant même d’avoir fini sa phrase.
- C’est la deuxième fois qu’un prisonnier nous échappe alors qu’il allait nous révéler quelque chose, dit Thrawn énervé.
- Malheureusement pour Commender, je pense que ce qui l’attend est cent fois plus terrible que ce qu’il aurait subit aux ruines d’Oméga, dit Arguei.
- Tans pis pour ce traître, répondit Xhéma.
-Bon, repris Arguei. Changeons de sujets. Je souhaiterais parler de toi Akhenatania. Le Second de Thrawn, que Commender a assassiné, était un grand ambassadeur du CID, et son poste est sans successeur. Nous aurions besoin de toi ici. Qu’en penses-tu ?
- Je ne sais pas trop quoi répondre, puis-je réfléchir quelques temps ?
- Bien sur, tu peux prendre tout le temps dont tu as besoin, répondit Apocalypse.
- Merci.

Il y eu encore un moment de silence, puis, Apocalypse pris la parole :
- Si nous parlions maintenant de Revan.
- Ha oui, j’avais oublié, dit Arguei. Revan, Thrawn m’a raconté tout ce que tu as subit sur le vaisseau Wraith, et la façon dont tu es resté fidèle au CID en dépit de tout ce qui s’est passé.
- Nous avons donc décidé, continua Apocalypse, de te nommer Secrétaire du Conseil du CID. Tu assisteras à tous les Conseil, et tu seras le représentant du Conseil auprès du peuple CID.
- Merci beaucoup Maîtres, dit Revan. Je saurais me montrer digne de cette fonction.
- Bien, dit Arguei. Le Conseil est maintenant terminé. Je vais contacter les autres nations afin de préparer la coupe intergallactique de Blitz Ball. Xhéma Thrawn et Revan : allez vous reposer, vous l’avez mérité.
Le Conseil se termina alors après plusieurs heures de discutions. Le peuple de Zanarkand n’était plus dans les rues, et il faisait déjà nuit. Aucun bruit ne se faisait entendre. Tout le monde dormait sur ces deux oreilles, se reposant sur leur victoire contre les Wraiths.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-du-cid.com
 
9. Le traître
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» trouver les trous lors du traçage des zones !
» Ni faibles, ni traîtres...
» Marquage des pistes
» Le pacte funeste du révélateur (Avec le traître)
» MondialRelay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du CID :: ~~ Zanarkand ~~ :: L'histoire du CID :: Le CID :: Saison 1-
Sauter vers: